#pocheContestation

L'ASSEMBLEE

+ rencontre avec Mariana Otero

Documentaire
Salle

Durée : 1h45

Chacun se souvient certainement du mouvement français Nuit debout ayant éclos place de la République à Paris, à la suite d'une manifestation contre la « loi travail ». Ce mouvement social pluriel se proposait de construire une « convergence des luttes ». Si sa revendication initiale est le refus de la loi travail, la critique s'élargit rapidement à la contestation globale des institutions politiques et du système économique. Nous vous proposons de revenir sur cette aventure collective dans laquelle Mariana Otero, notre invitée, s'est immédiatement immergée pour capter, intra muros, ses forces vives et nous les transmettre dans son magnifique documentaire « L'Assemblée ». 

Sans leader ni porte-parole, le mouvement s'organise en commissions, et les prises de décisions se réalisent par consensus lors d'assemblées générales. Par son fonctionnement, Nuit debout se définit comme un exemple de démocratie directe et participative. Tout comme le mouvement des Indignés ou Occupy Wall Street, Nuit Debout s'est progressivement tari jusqu'à, semble-t-il, sa complète évanescence. Est-ce à dire que ces expériences politiques sont inutiles ? Certainement pas... L’assemblée populaire est-elle souveraine ou pas ? Y vote-t-on ou non ? La foule est-elle constituée de spectateurs ou de débatteurs ? Ces discussions exaltées, qui semblent remonter à l’agora antique, en appellent aussitôt d’autres en réaction : « Nuit debout verse dans le culte de l’organisation», proteste un tel. « La forme, c’est politique,répond une autre. Allez préparer des actions ailleurs ! ». Même si il y a de la rage candide et une forme de prétention bornée dans l'entreprise, elle n'en constitue pas moins une expérience fondatrice qui mènera la plupart de ses participants vers une compréhension plus profonde du politique. Expérience qui les guida vers d'autres chemins de traverse sans cet écueil qu'il eut fallu surmonter pour accéder à une conscience politique jusque-là balbutiante. 

Invitée : Mariana Otero

Née en 1963, Mariana Otero, après des études de cinéma à l’IDHEC, se passionne pour le documentaire. Elle réalise plusieurs films pour Arte dont La loi du collège qui deviendra le premier feuilleton documentaire de la chaîne. Entre 1995 et 2000, elle réalise Cette télévision est la vôtre. En dévoilant le fonctionnement de la plus grande télévision commerciale du pays, la SIC, ce film créera une énorme polémique. Puis elle revient en France et se tourne vers le cinéma avec notamment Histoire d’un secret. Ce film, au terme d’une enquête sur un secret de famille, révèle un tabou politique et social. Il sera primé dans de nombreux festivals internationaux. En 2010, elle réalise Entre nos mains qui raconte comment des salariées découvrent une nouvelle liberté en essayant de transformer leur entreprise en coopérative. Ce film sera nommé aux César du Meilleur Documentaire en 2011. En 2013 elle réalise À ciel ouvert un film qui permet de comprendre la vision singulière du monde d’enfants psychiquement et socialement en difficulté.