#pocheContestation

Rencontre Artivisme

Artivisme et Justice Climatique

Rencontres / débats / ateliers
Salle

Durée : 1h30

Des brigades de clowns aux tagueurs de publicités en passant par les femen, des hommes et des femmes se réapproprient l'espace public de façon ludique et décalée, en cherchant à rendre visible des questions passées sous silence et qui questionnent notre démocratie, comme la consommation de masse, le lobbying industriel, le patriarcat ou encore l'histoire coloniale des puissances occidentales. Nous vous proposons de découvrir de l'intérieur les pratiques de ces activistes « nouvelle génération », à l'aide du documentaire "Irrintzina"  - qui revient sur les actions menées à la COP21 - documentaire qui sera prétexte à une rencontre avec les principaux concernés. La rencontre portera également sur les suites données à cette mobilisation de grande ampleur.

Intervenants : des militant.e.s et le Darpa Collectif (La disparition des lucioles)

Depuis 20 ans, nous assistons à une transformation des formes de l'engagement. Les années 1970 ont marqué le déclin du principe du conflit de classes comme lutte centrale et l’émergence parallèle de diverses luttes politiques. Mais c’est surtout à partir des années 1990 que la hiérarchisation des différentes luttes fut abolie. A partir de cette date, la lutte n’existe plus, mais fait plutôt place à un éventail riche et épars de luttes variées contre différentes formes d’oppression dont aucune n’est plus fondamentale que les autres. L’action collective n’est alors plus centralisée et orientée par une seule organisation, elle est fragmentée, et les structures qui l’entourent sont non unifiées, non hiérarchisées et fonctionnent davantage sous la forme de réseaux.

C'est dans ce contexte qu'émerge, « l'artivisme », autrement dit l'art relatif aux préoccupations politiques. Se développant essentiellement dans les années 2000 avec l'altermondialiste, il vise à faire prendre conscience de problèmes politiques à travers la création artistique. Par le biais d'un art de la provocation, les artivistes réactivent l'humour, la parodie et l'imagination comme des armes de subversion.

La COP21, la conférence des Nations Unies sur le changement climatique s'étant déroulée à Paris en avril 2015, fut accompagnée de "Climate Games", où de nombreux mouvements sociaux avaient décidé d’agir contre la manipulation et la phagocytation des négociations par le pouvoir des multinationales. Ils proposèrent un grand jeu envisageant à la fois le cyberespace et la rue comme terrains de jeu où des équipes élaborèrent des actions de désobéissance civile, renouvelant de façon créative l'éventail de tactiques et de stratégies habituellement utilisées.