#pocheContestation

Rencontre lanceurs d'alerte

Quel rôle et quelle protection pour les lanceurs d'alerte en Europe et en Belgique ?

Rencontres / débats / ateliers
Salle

Durée : 1h

Les lanceurs d'alerte œuvrent à une société plus transparente et favorisent la résistance individuelle et anonyme, ouvrant à toutes et à tous l'espace de la contestation où dévoiler les défaillances de l'Etat de droit. Leurs pratiques permettent aujourd'hui de mettre à jour des grands mécanismes de fraude, que ce soit la surveillance généralisée des citoyens par les Etats, l'évasion fiscale des multinationales ou la pollution à grande échelle de certaines entreprises. Nous proposons de les rencontrer, de comprendre les motifs qui les ont poussés à sortir du silence et de voir l'impact qu'une telle décision a eu sur leurs vies d'une part et, d'autre part, de se faire une opinion sur le cadre juridique et médiatique qui les entoure aujourd'hui. Nous vous proposons ensuite un documentaire réalisé par David Leloup prolongé d'un débat.

Intervenants : Juan Branco  (docteur en droit et avocat de Julian Assange), Antoine Deltour (lanceur d'alerte des Lux Leaks), Alexis Deswaef (Président de la Ligue des Droits de l'Homme et avocat) et d'un.e militant.e.

Le lanceur d'alerte est aujourd'hui une figure de proue d'un mouvement de démocratisation rassemblant malgré eux des individus isolés, qui se retrouvent face à une question éthique : « puis-je prendre le risque de tout perdre pour dénoncer une pratique moralement condamnable au sein de mon entreprise ? ». En raison de sa contribution importante au processus démocratique, certains pays ont produits des lois protégeant le lanceur d'alerte, même si elles demeurent un moyen de défense relativement précaire.

Partenaires : Médor, la Ligue des Droits de l'Homme

Modérateurs : Christophe Menier (coordinateur du festival) et David Leloup (journaliste)


Juan Branco

 


Antoine Deltour