#pocheContestation

Les Fabuleux

Théâtre
Scène extérieure ou hexagone | dès 6 ans

40 minutes

DÉCLINAISON DE FABLES DE LA FONTAINE SOUS FORME DE THÉÂTRE OBJET                                                     

Vous les trouverez au coin d’une ruelle, d’un foyer, d’un couloir de théâtre, jouant aux terrasses pour les suppôts de Bacchus, au chevet d’un grand-père, dans votre logis si le cœur vous en dit et … peut-être même sur les planches d’un théâtre. Par petits groupes, ils vous livrent à la carte des fables choisies de Monsieur de La Fontaine. Avec comme support le théâtre d’objets, ils offrent chacun un point de vue personnel et  imagé et des Fables choisies. Colporteurs fantaisistes, ils vous présentent leurs récits fabuleux sous la forme de petites histoires courtes.

Les petites morales sont ici revisitées, bien sûr, actualisées et résolument décalées ; derrière celle-ci on retrouve les idées classiques de Mai 68 : travail et éloge de l'oisiveté, remise en cause de l'autorité du maître d'école, vanité de l'homme politique, etc. Dès que la situation s'y prête, les acteurs utilisent le texte comme prétexte pour aborder subtilement les questions sociétales souvent au cœur de la dynamique de la contestation.

Oubliez les tirades académiques du célèbre moraliste : mises en scène par Agnès Limbos, des fables comme « La cigale et la fourmi » ou « Le corbeau et le renard » deviennent le terrain de jeu de manipulations visuelles et interprétations décalées, le tout raconté avec des jouets d’enfants, des figurines et tout un tas de bric et de broc recyclé. Le Soir

Scénographie et Direction Artistique : Didier Balsaux
Mise en Scène : Agnès Limbos
Travail d’acteur pour le théâtre de rue : Stéphane Filloque
Textes du prologue et de l’épilogue : Nicolas Turon et Didier Balsaux
Création collective avec comme créateurs-interprètes : Julie Antoine, Bernard Boudru, Julien Collard, Jean François Durdu, Alain Perpete, Hélène Pirenne, Dorothée Schoonoogue