#pocheContestation

A Leak in Paradise + rencontre autour des lanceurs d’alerte

Documentaire
Salle

Durée : 1h17 + 1h de débat

Dans la prolongation de la rencontre avec Antoine Deltour (lanceur d'alerte des Lux Leaks) et Juan Branco (avocat de Julian Assange), nous vous proposons un documentaire sur la trajectoire d'un lanceur d'alerte dans le monde peu scrupuleux des banques et de la finance.

Intervenants : David Leloup (réalisateur), Antoine Deltour, Juan Branco et un.e militant.e.

Notre visite dans l’opacité des paradis fiscaux commencera par... Saint- Tropez, lieu de villégiature privilégiée des super-riches, ceux qu’on appelle les 1 %. Les yachts arborent généralement « pavillon Caïmans », cette petite île aux 100 000 boîtes aux lettres d’entreprise et aux 200 banques. Parmi celles-ci, Julius Baer, une banque suisse dans laquelle Rudolf Elmer a bossé pendant 15 ans, allant jusqu’à devenir vice-directeur de la filiale des îles Caïmans. Autant dire que les paradis fiscaux, ça le connaît. Et lorsqu’il se fait remercier par la boîte, il bifurque et prend le chemin des lanceurs d’alerte. Il sera l’un des seuls à parler ouvertement de son ancien métier. Ce qui lui vaudra les pires ennuis : harcèlement, filatures, intimidation, sans compter une campagne visant à le décrédibiliser complètement, allant jusqu’à remettre en cause sa santé mentale.

Ce sont pourtant ses révélations données à Wikileaks qui seront à la source d’un scandale financier majeur, dévoilant les noms de milliers d’individus de tous pays pratiquant l’évasion fiscale à grande échelle. En s’intéressant autant à l’homme à l’origine des fuites qu’au scandale que ses informations ont créé, David Leloup nous montre comment la vie d’un homme se retrouve bouleversée jusqu’à la limite du supportable (lui faisant parfois faire n’importe quoi). Car c’est une machinerie implacable qui se met en marche pour tenter de briser un homme : procès en cascades pour violation du secret bancaire, prison, menaces envers sa famille...

Ce travail patient d’investigation est une bien trop rare plongée dans le monde trouble de l’industrie bancaire offshore qui souligne, preuves à l’appui, la bienveillance générale de notre système (économique naturellement, mais aussi politique) à son égard. 

Partenaires : Médor, la Ligue des Droits de l'Homme